Le guide de la cafetière à dépression

cafetiere depression

Ces cafetières, au look d’un autre temps, sont pour la plupart de vrais petits bijoux. Elles s’adressent avant tout aux amateurs de café pour lesquels le café n’est pas une simple boisson mais un élixir.

Ce sont bien évidemment des cafetières de type « slow coffee » (procédé inverse des cafetières expresso), mais qui est le seul procédé qui permet une restitution optimale des arômes.

De plus, préparer du café avec une cafetière à dépression est véritablement spectaculaire.

Alors si vous souhaitez retrouver le goût d’un vrai café tout en impressionnant vos amis, cette cafetière est faite pour vous.

Qu’est-ce qu’une cafetière à dépression ?

Historique

La cafetière à dépression, encore appelée cafetière à siphon, semble être apparue, pour la première fois, en 1825. Le premier brevet a été déposé par une Française, Jeanne Richard, en 1837. Au cours du temps, cette cafetière a connu différentes versions (dont le modèle reposant sur un siphon balancier).

Notons qu’une avancée majeure a été celle apportée par William Edson, en 1866, qui en a fait une cafetière en un seul tenant, assez proche des cafetières italiennes. Mais quels que soient l’époque et le modèle, le fonctionnement reste le même.

Descriptif et fonctionnement

Descriptif

Une cafetière à dépression est composée de 2 éléments principaux :

  • Une boule basse (globe de verre)
  • Un compartiment haut, appelé tulipe (compte tenu de sa forme), constitué d’une tige creuse et d’un second globe en verre.

Elle est également munie d’un filtre qui sépare les 2 compartiments, et d’un couvercle.

Le principe s’appuie sur la mécanique des fluides : de l’eau chauffée et portée à ébullition monte par pression puis redescend par dépression.

Fonctionnement

  • Remplissez la boule de la quantité d’eau nécessaire.
  • Remplissez le globe de la tulipe de café fraîchement moulu.
  • Déposez la tulipe dans la boule.
  • Faites chauffer l’eau.
  • En chauffant, l’eau monte en pression et par évaporation, elle se retrouve dans la partie haute de la tulipe et se mélange au café.
  • Attendez qu’il ne reste qu’un centimètre d’eau dans la boule.
  • Mélangez la mixture obtenue dans le globe de la tulipe, pendant une trentaine de secondes, avec de préférence une cuillère en bois.
  • Posez ensuite le couvercle et patientez quelques instants.
  • Coupez le chauffage.
  • On crée ainsi une dépressurisation. Et par simple dépression, le café formé redescend, filtré dans le compartiment bas.
  • Attendre que la totalité du café redescende dans la boule.

Observez et dégustez : votre élixir est prêt !

Le choix des ingrédients

Le café et sa mouture

Le café doit, bien sûr, être d’excellente qualité et correspondre aux saveurs que vous appréciez. Choisissez-le en grains, et chez un torréfacteur qui saura vous conseiller. Afin de profiter au mieux de votre cafetière à dépression, il est conseillé de réaliser et d’utiliser une mouture assez grossière.

Conseil

Lorsque l’on aime le café, il est recommandé de le moudre soi-même au dernier moment.

L’eau

Si l’eau du robinet est trop calcaire, le goût du café sera altéré.

Conseils

Choisissez de l’eau en bouteille.
Ne lavez jamais vos éléments avec du produit vaisselle.

Comment choisir sa cafetière à dépression ?

Les modalités de chauffage : brûleur ou électrique

La plupart des modèles de cafetières à dépression sont vendus avec leur propre système de chauffage : soit un brûleur à gaz, soit une plaque chauffante électrique.

C’est en effet, ce qui fait le charme de cette cafetière. Mais c’est aussi ce qui la rend assez difficile à prendre en main. C’est également l’étape la plus chronophage puisqu’il faut patienter jusqu’à ce que l’eau atteigne 90°C, et pas plus.

C’est pourquoi, et depuis peu, certaines marques (Bodum, KitchenAid…) distribuent des modèles électriques.

À vous de choisir le modèle qui vous correspond le mieux, sachant que le prix des cafetière à dépression électrique est plus élevé.

La contenance

Les modèles proposent des contenances de 2 tasses à 8 tasses.

Le look

Le design de la cafetière à dépression est unique en son genre. Si vous êtes curieux, jetez un œil sur le modèle : la cafetière Siphon Royal (lien 4), vous ne serez pas déçu.

Le prix

Dans votre choix, il faut inclure les accessoires, et notamment le système de chauffe, s’il n’est pas inclus dans votre achat. Vous pourrez trouver d’excellents modèles entre 50€ et 90 €, tout compris.

Le rapport qualité-prix

Vous trouverez des cafetières à dépression à tous les prix, mais compte tenu de ses accessoires en verre, mieux vaut vous orienter vers un fabricant reconnu qui sera en mesure de vous fournir les éléments de façon séparée.

Les cafetières les plus commercialisées

Plusieurs marques se partagent le marché. Mais certaines semblent incontournables et notamment : BODUM®, HARIO® et CONA®. Un modèle se distingue également, celui de la marque UFENGKE®.

Bien évidemment, selon le modèle, vous serez amené à vous équiper d’un brûleur ou d’une plaque chauffante.

Le modèle le plus vendu est incontestablement le modèle : 1208-01 PEBO de chez BODUM (lien 1), 8 tasses, que vous pouvez acquérir pour un prix avoisinant les 50 €. Ce modèle peut être complété par le réchaud de la même marque spécialement conçu pour cette cafetière.

Et dans la même marque, vous trouverez un modèle électrique : le modèle 11744-01 – ePEBO de chez BODUM (lien 2) ; 8 tasses, au prix de 199 €.

Chez HARIO, le modèle proposé, Hario Syphon à café TCA (lien 3), se décline en 3 contenances allant de 2 tasses à 5 tasses. Dans ce modèle, au prix variant de 75 € à 92 €, un brûleur à alcool est également fourni.

Et enfin un modèle qui porte bien son nom : la cafetière Siphon Royal (4) (5), déclinée en couleur dorée ou argent. Jetez-y un œil, vous n’avez sûrement jamais vu une telle cafetière. Équipée d’un brûleur, son prix oscille entre 150 € et 190 €.

La cafetière à dépression : la Rolls-Royce des cafetières

Si vous aimez le café, et si vous pouvez y consacrer un peu de votre temps, la cafetière à dépression peut se définir comme la Rolls-Royce des cafetières.

Non seulement vous obtiendrez un café digne de ce nom, mais vous posséderez également un objet particulièrement original qui en épatera plus d’un. C’est en effet un véritable spectacle qui ravira sans conteste tous ceux qui vous verront le préparer.

Alors, laissez-vous tenter !